UNE PENSÉE POSITIVE

Le jour que tu choisis de t’y mettre est ton jour chanceux.



DIY DU JOUR...Un patron a tricoter de CARINNALLA!

"Bonnet pour un amour"


Mes patrons sont disponibles sur Ravelry, le réseau social du tricot, qui met en relation tous les passionnés du tricot/crochet/tissage. Il suffit de créer un compte pour y accéder, c'est gratuit (et ne génère pas de spam !). Je propose ici mon modèle le plus liké et téléchargé : "Bonnet pour un amour"


Pour voir tous mes modèles sur Ravelry : https://www.ravelry.com/designers/carinnalla


Pour accéder aux photos et patron de "Bonnet pour un amour" sur Ravelry :

https://www.ravelry.com/patterns/library/bonnet-pour-un-amour ou sinon, je joins directement une photo et le pdf ci-dessous.


Pour les personnes qui souhaiteraient me contacter, voici mon email dédié : dufildansmamaison@gmail.com

Bonnet pour un amour V2 (1)
.pdf
Download PDF • 809KB



TIRAGE AUX GOURMANDISES

Félicitations à geroross@gmail.com le gagnant du jour pour une gourmandises au BaZart.Café!



COUP DE COEUR DU TRACTEUR SAVANT


Radium girls


Elles sont drôles et joyeuses ces « Radium girls » qui riaient d’être fluorescentes la nuit. Le jour, elles peignaient des cadrans de montre à l’aide d’un pinceau qu’elles lissaient avec leurs lèvres.

Elles ne savaient pas qu’elles étaient en train de s’empoisonner au radium…

Avec une palette d’une grande douceur, Cy fait revivre avec humanité ces ouvrières et cette tragique histoire oubliée.


« Radium girls » de Cy, éd. Glénat, 22€



Librairie Le Tracteur Savant

5a, place de la Halle

82140 Saint-Antonin-Noble-Val

Tél: 07 82 55 72 27 Email: letracteursavant@gmail.com Site : www.letracteursavant.com

La librairie est ouverte:

du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h30 et le dimanche de 9h à 13h



CRÉATEUR-TRICE À CONNAÎTRE

Caroline Kaufmann

Designer et artiste textile reconnue pour sa perception ludique et colorée donnant accès à une nouvelle découverte de la création sans sens.

http://www.carolinerosekaufman.com/



LE SAVIEZ-VOUS? de l'office de tourisme

Une mention dans les comptes consulaires de l’année 1362-1363 informe que les habitants étaient accoutumés au débordement de l’Aveyron. Les consuls ont payé trois habitants pour qu'ils consolident les remparts avec du mortier de peur que l'eau ne détruise tout.



Et voilà la dixième journée de décembre. Elle vous a plu? Vous avez une pensée à ajouter? Une chanson? Une pensée? Dites-le nous! On fait ça pour vous et on aime vous faire plaisir, donc laissez nous un commentaire, un email ou un message et on fera ce qu'on peut.

Le BAZART




92 vues