UNE PENSÉE POSITIVE


Soyez heureux en ce moment. Ce moment, c'est votre vie!



DIY DU JOUR... Idée recette... Pain au graines facile!







TIRAGE AUX GOURMANDISES

Felicitations a j.gautier.elagage@gmail.com le gagnant du jour pour une gourmandises au BaZart.Café!



COUP DE COEUR DU TRACTEUR SAVANT

Jules et le renard


Jules, le souriceau, vivait bien tranquillement dans son terrier. Jusqu’au jour où sa vie va basculer…

Une histoire touchante à dévorer à tout âge !


“Jules et le renard” de Joe Todd-Stanton, éditions L’Ecole des Loisirs, 12.20€



Librairie Le Tracteur Savant

5a, place de la Halle

82140 Saint-Antonin-Noble-Val

Tél: 07 82 55 72 27

Email: letracteursavant@gmail.com

Site : www.letracteursavant.com

La librairie est ouverte:

du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h30 et le dimanche de 9h à 13h


CRÉATEUR-TRICE À CONNAÎTRE

Vanessa Barragão

De la tapisserie botanique représentant la carte du monde.

https://www.vanessabarragao.com/



LE SAVIEZ-VOUS? de l'office de Tourisme

C'est en déchiffrant l'inscription latine peinte sur le livre du personnage couronné de la maison romane que nous avons pu identifier la fonction de l'édifice. Il s'agit de la première phrase du code de Justinien, un législateur romain. En faisant référence au droit, la maison romane est le lieu où l'on rendait la justice.



L'HISTORIETTE DE EVELYN BOUSSARD & CO

Le Christ de Zadkine

C’est une histoire particulière qui pourrait choquer certains esprits tout en ravissant d’autres. Il y en aura donc pour tout le monde.

Un ami de la maison, fort érudit en ce qui concerne les petites et les grandes histoires de St Antonin et des alentours, passa un jour prendre un café chez Aline. Comme à l’époque, elle était ignorante de bien des choses de la région, il l’éclairait sur les plus intéressantes à voir ou à écouter.

C’est ainsi que ce jour-là, il lui dit :

— Va donc voir le Christ de Zadkine, à Caylus !

Lorsque Aline pénétra dans la belle église de St Jean - Baptiste, elle ne vit rien de spécial. Elle avançait lentement pour repérer tout ce qui pouvait figurer un christ. C’est une blague, pensa-t-elle, il n’y a vraiment rien de particulier. En progressant, toujours à petits pas, son regard fut saisi par une grande main qui traversait l’espace. Puis vint un bras, puissant comme la foudre. C’est cela, se dit-elle, c’est le Christ de Zadkine. Il ne faut pas se précipiter. Il faut y aller doucement, très doucement. Elle avança donc au millimètre en marquant des pauses pour ressentir la force qui émanait de ce qui venait. Et finalement, l’immense Christ de Zadkine s’élança devant elle. Le russe l’avait représenté nu comme l’Adam des origines. Il lui manquait le sexe qui était comme atrophié.

De retour à St Antonin, elle en parla, bien sûr, à l’ami « érudit ».

— Mais, dis-moi, pourquoi Zadkine l’a-t-il ainsi atrophié ?

L’autre se mit à rire malicieusement.

— C’est une histoire que l’on ne doit pas raconter à Caylus. La voici :

Zadkine s’était réfugié à Caylus pendant la guerre et dut son salut grâce à la bienveillance de la population. Pour remercier le village, ce grand artiste conçut et sculpta ce christ immense qu’on

vint placer dans l’église là où il se trouve actuellement. Quelques paroissiennes étaient présentes lorsque la sculpture fut installée et restèrent bien après tout le monde. Que virent-elles sinon leur Christ adoré avec un sexe d’homme des mieux formés, comme l’avait voulu le sculpteur ? Ciel, par la Sainte Vierge, ce n’était pas possible de laisser ainsi profaner leur sauveur. Il y eut conciliabule et le petit groupe quitta l’église comme s’il partait en croisade.

Le lendemain, c’était jour de l’inauguration de la statue. Zadkine, le curé, les notables, le peuple pénétrèrent dans l’église, et virent progressivement, la main, le bras, la tête, le torse et une voilette de fine dentelle blanche qui recouvrait le sexe tel un pagne de pureté et le cachait complètement des regards. La stupéfaction, la colère s’empara de Zadkine. Il arracha la dentelle, prit son burin et mutila le Christ


Et voilà la vingt-troisième journée de décembre. Elle vous a plu? Vous avez une pensée à ajouter? Une chanson? Une pensée? Dites-le nous! On fait ça pour vous et on aime vous faire plaisir, donc laissez nous un commentaire, un email ou un message et on fera ce qu'on peut.

Le BAZART



44 vues